Spécial hiver


IMPORTANT !
Par beau temps, l'accès hivernal à l'Observatoire ne présente pas de difficultés particulières pour les habitués de la pratique des sports d'hiver.
L'Observatoire est situé en haute montagne, se renseigner impérativement sur la météo et l’état du manteau neigeux avant de partir.

Conditions de réservation

L’observatoire peut être ouvert pour des « Nuits découverte » tout au long de l’hiver, à condition toutefois qu’il ne soit pas occupé par une ou plusieurs missions d’astronomes. Se renseigner auprès des organisateurs avant de réserver ou bien consulter le calendrier qui précise les périodes de disponibilité.

Les « Nuits découverte » sont proposées à la demande pour des groupes d’au moins cinq personnes (tarif forfaitaire correspondant à cinq personnes si le groupe est incomplet). Réserver au plus tard deux semaines avant la date de séjour souhaitée (délai nécessaire pour mobiliser un ou plusieurs animateurs).

Accès à l’observatoire

La période hivernale court de début novembre à mi-juin. Au cours de cette période, il est possible d’accéder à l’observatoire de trois façons différentes selon l’enneigement, les dates de visite et d’ouverture de la station de ski de Saint-Véran, la pratique du visiteur de la montagne et des sports d'hiver : à pied, à skis de randonnée ou à raquettes.

Les liens vers les traces GPS figurent sur la page "Accès à l'Observatoire" et sont librement utilisables.

À pied

En novembre et décembre et d'avril à juin (en dehors de la période d’ouverture de la station de ski de Saint-Véran), selon l'enneigement, montée à pied et éventuellement à raquettes à l’approche du sommet. Compter 4 à 6 heures.

À skis de randonnée

C’est la meilleure solution lorsque les remontées mécaniques fonctionnent (du 20 décembre environ à la fin mars). Le téléski du Grand-Serre conduit à 2830 mètres. Il reste environ 1,2 km et moins de 100 mètres de dénivelé pour atteindre l’Observatoire. Compter 1 heure 30 à 2 heures au départ du village. Au retour, la descente à skis s’effectuera en conditions « toutes neiges ».

À raquettes

Les piétons ne sont pas admis sur les remontées mécaniques, les randonneurs à raquettes doivent donc faire l'ascension en partant du village si l'enneigement est suffisant. En cas d'enneigement insuffisant, une partie de l'itinéraire est faite à pied. Le denivelé est de 900 mètres, compter 4 à 6 heures.

Plan des pistes de ski de Molines - Saint-Véran

Accompagnement

La montée, selon l’itinéraire choisi, sera effectuée en tout ou partie sur le domaine hors piste. À moins d’être aguerri à la haute montagne et de bien connaître le trajet, il est déconseillé de s'aventurer seul. Recourir à un professionnel de la montagne pour l'accompagnement. Se munir du matériel de recherche des victimes d’avalanches.

Important ! La montée est faite sous l'entière responsabilité des visiteurs. La prise en charge de ces derniers par les animateurs des « Nuits découverte » commence à la porte de l’Observatoire.

Toutes les précautions usuelles à la pratique de la randonnée hivernale en montagne s’appliquent bien évidemment !

Équipement personnel

Le caractère sportif de la montée n’impose pas le port de vêtements très chauds (prendre garde tout de même aux conditions météo qui peuvent évoluer rapidement). Il n’en est pas de même pour la nuit où les observations se font de façon statique. Les vêtements très chauds sont alors indispensables. Par une belle nuit sans nuages, la température peut descendre jusqu'à –10 à –20°C en hiver.

Les chambres sont chauffées et il y a des couettes et des couvertures sur place. Pour l’hygiène, se munir néanmoins d’un drap-housse de sac de couchage ou d’un duvet léger et d'une taie d'oreiller. Apporter également ses affaires de toilette.

Repas

Apporter son pique-nique du soir. La salle hors-sac est équipée de réchaud, cafetière, four à micro-ondes, etc. L'eau potable est fournie.

Le petit-déjeuner est offert.