L’histoire de l’astronomie à Saint-Véran


L’histoire de l’astronomie à Saint-Véran a débuté dans les années 1960.

  • Fin des années 1960 : recherche par l’Institut National d’Astronomie et de Géophysique (CNRS) d’un site pour implanter le deuxième plus gros télescope au monde de l’époque. Saint-Véran est retenu. Le télescope sera finalement installé à Hawaï. Il s’agit du CFHT (Canada France Hawaï Telescope), l’un des premiers construits au sommet du Mauna Kea.
  • 1974 : l’Observatoire de Paris transfère une de ses coupoles de Paris à Saint-Véran, au sommet du Pic de Châteaurenard. C’est le début d’une campagne d’études scientifiques de la couronne solaire à l’aide d’un coronographe.
  • 1982 : fin de la campagne de l’Observatoire de Paris.
  • 1989 : création de l’association d’astronomes amateurs AstroQueyras et installation d’un télescope de 62 cm provenant de l’Observatoire de Haute-Provence.
  • 1990 : premières missions d’astronomie d’amateurs.
  • 2001 : découverte de l’astéroïde « Saint-Véran », suivi d’une douzaine d’autres.
  • 2003 : construction, par l’association AstroQueyras, de la deuxième coupole.
  • 2013 : dernière saison dans les anciennes installations, 23 missions d’une semaine se succèdent au cours de l’année.
  • 2014 : début des travaux de rénovation, sous la maîtrise d’ouvrage de la commune de Saint-Véran, de la « base-vie » de l’Observatoire et construction de la troisième coupole.
  • 1er août 2015 : réouverture de l’observatoire et accueil du public.
  • 2015 - 2016 : construction de la Maison du Soleil.
  • Juin 2016 : inauguration de la Maison du Soleil et ouverture au public.
  • Septembre 2016 : installation d'un troisième télescope sous la coupole de 5 mètres.
  • 2016 - 2017 : campagne de mesure de la qualité du ciel par l'Observatoire de Paris.
  • Été 2017 : automatisation d'un des télescopes en vue de son utilisation à distance.

 

Si vous souhaitez connaître quelques détails supplémentaires, consultez ce petit résumé.